Oyonnax, 11 novembre 1943

Publié le

Oyonnax, 11 novembre 1943

Vers midi, le 11 novembre 1943, environ deux cents maquisards de l'Ain et du Haut-Jura, aux ordres du colonel Henri Romans-Petit prennent possession de la ville d'Oyonnax. Ils défilent jusqu'au monument aux morts, marchant au pas au son du clairon avec le drapeau français en tête. Ils y déposent une gerbe en forme de croix de Lorraine portant l'inscription : « Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18 »

Durant le défilé, la sécurité est assurée par des maquisards masqués. Il s'agit d'Oyonnaxiens chargés de surveiller la foule pour repérer d'éventuels miliciens, ou collaborateurs. Le masque, un tissu blanc ouvert de deux trous pour permettre la vue, et glissé sous le béret sert à dissimuler l'identité du personnage pour éviter toutes représailles sur sa famille vivant dans la commune.

Après une minute de silence et une Marseillaise entonnée avec la foule, ils repartent en chantant « Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine » rejoignant les camions qui les ramènent vers leurs camps dans la montagne.

Le même jour, une gerbe portant la même inscription - « Les vainqueurs de demain à ceux de 14-18 » - est également déposée aux monuments aux morts des communes de Nantua, Belley, Hauteville, Meximieux, Seyssel et Saint-Rambert-en-Bugey.

A Bourg-en-Bresse, avant la levée du matin, le chef maquisard du secteur, André Lévrier, et ses compagnons se rendent à proximité du socle où était posé un buste d'Edgar Quinet avant son enlèvement par les Allemands, et mettent en place un buste de Marianne frappé des lettres « RF », pour République française, et un drapeau de la France à croix de Lorraine. Dans le même temps, un groupe se rend au monument aux morts pour y déposer la gerbe. Lorsque cela est découvert, les Allemands font tout retirer.

Le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax représente une des actions les plus emblématiques de l'histoire du maquis de l'Ain et du Haut-Jura durant la Seconde Guerre mondiale alors que le gouvernement du maréchal Pétain interdit toutes cérémonies commémoratives de l'Armistice de 1918.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article