Jacques Le Goff

Publié le

Jacques Le Goff, une histoire ouverte et soucieuse du public

Le grand historien médiéviste, théoricien d'un « long Moyen Âge », est décédé le mardi 1er avril. Il fait partie de la nouvelle génération des « Annales » qui a ouvert l'histoire aux sciences sociales et humaines.

Né un 1er janvier, en 1924, ce grand historien, qui a notamment mis en avant les différents rythmes du temps au Moyen Âge, disparaît au moment d'une des césures annuelles dans l'Europe occidentale médiévale à l'origine du poisson d'avril. Une existence particulièrement féconde d'un historien qui voulut être présent dans la société de son temps en explorant son passé.

 

Jacques Le Goff

Commenter cet article